Qui sommes nous ?

A l’origine de l’actuel Collectif Communiste POLEX il y a le constat fait, dès les années 1996 à 1998, par de nombreux membres du PCF, de la dérive « social-libérale » et opportuniste de l’équipe alors à la tête du parti sous la direction de Robert Hue.

C’est sur les directives de celui-ci et de ses plus proches collaborateurs que plusieurs structures internes du parti se voient dissoutes, de fait, puisque privées des moyens humains et logistiques dont elles disposaient jusqu’alors.

Parmi ces structures, il y avait le secteur de politique extérieure, familièrement appelé « la Polex » par les militants.

Son rôle et son efficacité étaient connus et reconnus autant par les membres du parti, particulièrement ceux qui étaient sensibles aux questions internationales et à l’action internationaliste qui en découlait naturellement, que par les camarades communistes étrangers, vivant en France ou non.

Son rayon d’action et ses relais d’information (indispensables pour faire face à la propagande capitaliste et social-démocrate internationale) étaient, non pas parfaits mais, pour le moins, remarquables et efficaces.

En décidant de saboter, délibérément, «la Polex» – ainsi que les cellules d’entreprises – les directions successives du PCF ont mis alors en œuvre une politique d’abandon des principes fondamentaux de l'idéal communiste : l'anti-impérialisme, c'est-à-dire le refus de toute ingérence politique, économique, sociale, militaire ou culturelle dans les choix d’un peuple, quel qu’il soit. Pour tout communiste digne de ce nom, ces choix ne doivent relever que de la volonté des peuples eux-mêmes.

Depuis novembre 2002, des communistes, adhérents du PCF ou non, ont fait vivre le Collectif Communiste POLEX. Les circonstances (crise sanitaire entre autres) ont obligé le collectif à réduire son activité a la seule édition de parlons clair et du site collectif-communixte-polex.org. ceci a entraîné une réduction drastique du nombre d'adhérents et l'auto dissolution du collectif le 14 décembre 2022.

Il était hors de question pour moi de rayer d'un trait de plume 20ans de travail, le site collectif-communiste-polex.org devient donc gihelbeder-diffusion.org.

Le "web-master" Jean-Louis Bertrand a adhéré au PCF en 1961, secrétaire d'une section d'entreprise de la métallurgie parisienne de 1972 à 1976, directeur de l'école centrale d'un mois du PCF de 1978 à 1982 a par la suite pris du recul face au développement d' une ligne opportuniste par la direction du PCF.